lundi 23 février 2015

Les forces armées de Novorossia - II ème partie - République populaire de Lougansk


République populaire de Lougansk




La Milice du peuple de RPL (République Populaire de Lougansk)

La Milice du peuple de RPL (Народная милиция ЛНР), anciennement connue sous nom d’Armée du Sud-Est (Армия Юго-Востока) jusqu'à la fin de 2014. Elle regroupe toutes les forcées armées Armée de la région de Lougansk. Ses effectifs auraient été de 5000 à 6000 hommes environ au début de Juillet 2014.



Le 6 avril 2014 un groupe de manifestants dirigés par le Valeri Bolotov a pris d'assaut le bâtiment du Service de sécurité  de Lougansk qui est aussitôt devenu le « Quartier général de l’Armée Interarmes du Sud-Est ». 

Valeri Bolotov au centre.

Le scénario a été sensiblement le même qu’à Donetsk. Des barricades ont été érigées autour du bâtiment avec le soutien actif et la participation des populations locales. S’armant progressivement, les séparatistes ont annoncé le 9 avril la création de l'état-major interarmées de l'armée de la Sud-Est. Fin avril tous les bâtiments officiels de la ville étaient aux mains des séparatistes. Le 7 octobre par décret l’Armée du Sud-Est a été transformée milice du peuple de la république avec pour commandant Oleg Bugrov qui est devenu ministre de la Défense le 26 novembre.


Oleg Bugrov


Le Bataillon ZARYA :

Le Bataillon ZARYA (Батальон «Заря») (« Aube ») Groupe armé russophone composé de miliciens dépendant de l’Armée Interarmes du Sud-Est, de la  Milice Populaire de Lougansk et a son quartier-général dans le bâtiment de l’office régional de recrutement à Lougansk. Il a été formé le 5 mai 2014 en l’honneur du Club de Football de Lougansk, et son drapeau a été consacré selon la tradition orthodoxe le 29 mai. Il a été commandé par le major Igor Venediktovich Plotnitsky (jusqu’à sa nomination au poste de Ministre de la Défense de la République de Lougansk, le 21 mai 2014 avant de devenir président), puis par Andreï Patruchev.

Stefanovsky dit « Herpeste » (А. А. Стефановский (Мангуст)) fut a priori pendant un certain temps commandant du bataillon. Le 5 août 2014, il a trouvé la mort au combat dans le village Vergunka. Une compagnie du bataillon a alors pris le nom d’ « Herpeste » (Мангуст) en son honneur.

Stefanovsky dit « Herpeste »


Ses combattants sont âgés de 18 à 59 ans, mais le gros des effectifs a entre 25 et 30 ans. Ils sont majoritairement originaires de Lougansk bien que 10% de volontaires proviennent de Russie. Ses tâches principales sont la reconnaissance, le déminage et les actions offensives. Il est équipé de mortiers de 120 mm M-43.

Le 2 juin 2014, le bataillon se serait emparé du centre d’écoute électronique ukrainien de Lougansk. Lors de la défense de Lougansk, l’unité aurait été engagée dans les environs de village Metalist. Le 19 juin il aurait subi des pertes mais aurait fait quelques prisonniers ukrainiens dont un lieutenant femme. En juillet, le Bataillon a participé aux combats près de la ville d'Alexandrovsk.





















La Brigade Mécanisée PRIZRAK:

Brigade Mécanisée PRIZRAK (Механизированная Bригада «Призрак») (« Fantôme ») Groupe armé de la Milice Populaire de Lougansk apparu en avril 2014, puis basé successivement à Roubejnoïe, Severodonetsk, puis Lisychansk jusqu’à la fin juillet 2014. Initialement de la taille d’un bataillon de 1000 hommes, elle est promue au rang de brigade en octobre 2014. Ses effectifs se montent alors à quelque 2000 hommes, dirigés par le Colonel Alexei B. Mozgovoi, un cosaque du Don né à Lougansk, chanteur et poète à ses heures. 









Déployée entre Lougansk et Gorlovka, la Brigade Mécanisée Prizrak est équipée de matériel lourd capturé aux forces ukrainiennes. Son articulation est la suivante :
1 compagnie de chars (10x T-64BM)
3 compagnies d’infanterie mécanisée (env. 50 BMP-2, BTR-70/80, MT-LB, BRDM)
1 batterie de lance fusées-multiple (10 BM-21 GRAD)
2 batteries d’artillerie tractée (env. 30 obusiers de 122 m D-30)
1 élément de défense antiaérienne (canons bitubes de 23 mm ZU-23/2)


Quand l’unité n’était qu’un bataillon, son insigne de manche se résumait aux couleurs nationales russes sur fond noir avec ruban de Saint-Georges. 








Devenu brigade, l'unité a pris comme symbole une espèce de monstre ricanant. Plusieurs variantes de couleurs existent, rouge, bleu, vert, peut-être pour les différents groupes de la brigade. 





















Officiellement, l’unité utilise son propre drapeau qui reprend le motif de l’écusson. Mais apparaissent aussi des drapeaux aux couleurs des forces armées de Nouvelle-Russie (croix de Saint André bleu sur fond rouge), un drapeau aux couleurs impériales du « drapeau russe héraldique » de 1858-1883, ainsi que le drapeau noir a tête de mort du 17ème régiment de cosaque du Don.


























La brigade dispose aussi d'un groupe "humanitaire" à son nom. Les fonctions sont les mêmes qu'à Donetsk, collecter et répartir les dons pour la populations civiles.






Le Bataillon "URSS" (Brianka) :

Батальон «СССР» (Брянка). Une unité originaire de Brianka, une ville minière de l'oblast de Lougansk à la forte identité russe et ouvrière. Son nom est sans équivoque. La plupart des volontaires ont de très fortes idées de gauche et aimeraient « rétablir l'Union soviétique. » Sous le commandant direct de Dimitri « le féroce » (командир Дмитрий «Лютый»), l’unité serait rattaché à la brigade mécanisée Prizrak dont elle constituerait la batterie de lance fusées-multiple (10 BM-21 GRAD).
Ses hommes portent outre leur écusson pariculier, un patch avec faucille et marteau communistes avec en grosse lettres "CCCP".











Dimitri « le féroce »


Dimitri « le féroce » à droite, avec d'autres offciers de la brigade Prizrak.


Bataillon de Forces Spéciales LECHI :

Батальон «Леший». Groupe de combat créé au début avril 2014, et installé à Lougansk depuis le 6 avril. Il assure essentiellement des missions de reconnaissance, mais a également pour tâche de protéger la population civile contre les actes criminels et le pillage. Le bataillon de Forces Spéciales LECHI est composé de miliciens locaux appuyés par des volontaires russes, mais ne comprend pas de militaires russes. Les informations sur son commandant restent contradictoires. Se serait succédé Igor Ojentsov  (en juillet) Alekseï A. Pavlov (octobre) et Gennady Hrynevych (Novembre).





Igor Ojentsov


Alekseï A. Pavlov


Gennady Hrynevych


Le bataillon « Aout » :

Батальон «Август». Tirerait son nom de la date de sa formation (aout 2014) et d’une sainte orthodoxe du mois d’aout. Les volontaires de ce bataillon sous le commandement d'Alexandre Kostin sont essentiellement des locaux mais aussi des russophones venus d'Odessa, Kharkov et même de Kiev. L’’âge de ses membres va de 18 à 65 ans. On y trouve aussi bien des lycéens que des vétérans de la guerre en Afghanistan.









Alexandre Kostin




Le bataillon de volontaires féminins de la République populaire de Loukansk :

Женский батальон «Русь». Unité féminine locale. Elles effectuent des gardes sur les points de contrôle, vérifient voitures et documents des passagers. Lors de ces actions elles ont subi des tirs de mortiers ennemis.







Le troisième bataillon commando de Stanichno-Lougansk :

Третий десантный Станично-Луганский батальон. Fort de 500 hommes. Formé à partir d’un noyau d’anciens parachutistes et de vétérans d’Afghanistan. L’unité compte aussi quelques femmes combattantes. Les photos ont été prises le 16 juillet 2014, lors de la leur prestation de serment à la république populaire de Lougansk. Une petite partie du bataillon était présente, l'autre étant au front.





















Le Groupe de Réaction Rapide BATMAN :

Группа быстрого реагирования «Бэтмен» - Groupe d’assaut créé en 2014, commandé par Alexandre Bednov (alias « Batman »). Il comprenait le Détachement de Forces Spéciales « Rusich » (d’où l’insigne en forme de chauve-souris utilisé par les Foreces spéciales russes). Le Groupe de Réaction Rapide Batman était basé dans le secteur de Lougansk. En janvier 2015 Alexandre Bednov alias "Batman" aurait été tué dans le cadre d’un règlement de comptes politique. C'est probablement une conséquence du conflit ouvert entre une partie des commandants sur le terrain et le chef de la RPL Igor Plotnitsky, qui n'est pas très populaire parmi eux. Du fait de la mort de son chef, le groupe "Batman" a semble-t-il été dissous.



Alexandre Bednov alias "Batman"



























Cosaque de la Garde nationale - Grande Armée Don :

Казачья национальная гвардия Всевеликого войска Донского. Formation paramilitaire issue des Cosaques du Don, active dans la région de Lougansk. Elle est commandée en chef pat l’Ataman Nikolaï Kozitsin. Apparue le 3 mai 2014, les Cosaques du Don se sont rapidement imposés dans les secteurs de Lougansk, Anthrazit, Sverdlovsk mais aussi dans le secteur de Donetsk.




Au début, ils se sont surtout mobilisés à la frontière russe (Le territoire des cosaques du Don est à cheval sur la frontière) en cas d'agression ukrainienne puis par solidarité envers leurs frères slaves et cosaques, ils se sont mobilisés en nombre pour combattre. 

Nikolaï Kozitsin


La république cosaque de STAKHANOV.

Dans la ville de STAKHANOV, sous l'auguste statue du mineur légendaire Stakhanov, héros d’un record d’extraction de charbon en 1935, le cosaque du Don Dremov a organisé une république cosaque autogéré.


Pavel Dramov est un ancien militaire, vétéran des combats de Transnistrie. Quand tout a commencé, il travaillait comme ouvrier maçon à Moscou. Il est l'un des premiers à avoir pris d'assaut le bâtiment des services secrets ukrainiens à Lougansk, c'est en fait lui qui a mené l'attaque.
A la tête de 1300 cosaques rassemblé sous le nom de 1er régiment de l'ataman Platov (un héros cosaques des guerres russo-turques, du Caucase et des guerres napoléoniennes), Dremov affirmait à l’hiver 2014 «Nous ne sommes pas prorusses, nous sommes prosoviétiques, l’URSS était le meilleur gouvernement de l’histoire de l’humanité. Nous voulons recréer cela ici. Mais avec ce gouvernement de RPL, c’est difficile. Nous croyons au gouvernement de l’être, eux pratiquent le gouvernement de l’argent.»


Un de ses hommes, vieux cosaque proclamait : «Etre Cosaque, c’est avoir la responsabilité de récolter ce que l’on a semé. J’ai prêté serment à l’âge de 5 ans, mon éducation a été marquée par un sens de l’honneur, des valeurs de solidarité et d’autogestion.»


Les cosaque du Don combattants pour la république populaire de Lougansk ont tendance à porter leur propres insignes. Soit le drapeau des cosaques du Don, bleu, jaune, rouge avec icône du Christ ou sans. Bande de manche en V inversé aux mêmes couleurs. Écusson avec l’emblème au cerf des cosaques du Don ou d'une tout autre unité cosaque historique ou existante.







Cosaques à Donetsk.
















Autres formations de l'armée du sud-est:

Le 2e bataillon « Don » - 2-й отдельный батальон «Дон» МО ЛНР

La Brigade "S" - Бригада «S» (2-я рота Армии Юго-Востока)




En Octobre 2014, l'Armée du Sud-Est a été transformée en milice du peuple de la république populaire de Lougansk. De nombreux bataillons ou unités ont fusionnés et se sont uniformisés.

2e brigade autonome de la Milice populaire - 2-я отдельная бригада Народной милиции

4e brigade autonome de la Milice populaire - 4-я отдельная бригада Народной милиции













Régiment autonome de commandement de la milice du peuple - Отдельный комендантский полк Народной милиции







Brigade d’artillerie autonome - Отдельная артиллерийская бригада особого назначения



Brigade indépendante « Odessa » - Отдельная бригада особого назначения «Одесса» МГБ ЛНР. En Janvier 2015, elle était affectée à la protection du ministère de la Défense.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire